CGT éduc’action 45
Liberté Solidarité Bien-être
Pourquoi la grève ? Eloge de la grève...

Et alors pourquoi la grève ?
Pour les libéraux et autres, c’est une perte de salaire, inutile !
Pour NOUS, CGT, c’est un investissement !!!

Article mis en ligne le 31 mai 2019
dernière modification le 9 juin 2019

par admin1
Imprimer logo imprimer

La grève est un investissement :

un investissement CONTRE un investissement POUR
→-contre les politiques libérales,
→ de démantèlement des conquis du Conseil National de la Résistance, hérité du combat contre l’Occupant, la collaboration, le racisme, l’antisémitisme , un combat pour l’égalité des droits, la solidarité et la liberté comme le bien-être ;
=> contre la destruction de la fonction publique (lois de 1946 : Maurice Thorez et loi de 1983 d’Anicet Lepors sur les trois versants de la fonction publique)
=> contre la destruction de la Sécurité sociale (ordonnances de 1945 par Ambroise Croizat), regroupant la santé, la retraite, les allocations familiales, les accidents du travail ; basée sur la solidarité intergénérationnelle, entre malades et bien portants, entre salariés et privés d’emplois. Ce principe de solidarité repose sur les cotisations salariales et patronales qui sont notre salaire redistribué (sous forme de remboursements, de pensions, allocations, …)
=> contre le démantèlement du secteur nationalisé (électricité, gaz, poste et télécom, mis en place par Marcel Paul en 1946) pour une libre concurrence synonyme de loi du plus fort, générant augmentation depuis 2007 de 37 % de l’électricité ;
=> contre l’exploitation des salariés, y compris des très petites entreprises : la précarisation (CDD, interim, sous traitance), la flexibilisation, les bas salaires, les inégalités femmes-hommes, contre l’évasion fiscale... ;
-POUR une politique sociale solidaire et égalitaire :
→ pour une fonction publique de qualité basée sur la distinction du grade et de l’emploi (=le salarié est embauché sur sa qualification et non son poste, ainsi en cas de suppression de poste l’employeur doit retrouver au salarié un autre poste), droit de grève, égalité de traitement, droit syndical, garanties en cas de poursuites disciplinaires, liberté d’opinion et d’expression.
→ POUR une Sécurité sociale pour tous, solidaire aux mains des salariés (non paritaire), indépendante du pouvoir politique, financée par les cotisations sociales (salariales et patronales) destinées à l’accès à la santé, à la retraite pour tous, aux remboursements des accidents de travail sur une base intégrale et non forfaitaire, aux allocations familiales comme reconnaissance du travail au foyer en fonction du nombre d’enfants.
→ POUR un secteur nationalisé étendu : énergie, eau, télécommunications, assurant une égalité des prix sur tout le territoire français (y compris DROM-COM) ; pour un réseau de transports en commun gratuits ; un organisme bancaire nationalisé pour le financement des grands travaux, des secteurs nationalisés et étatisés indispensable à une véritable politique de développement durable 
→ Pour un statut du salarié protégé, y compris des privés d’emploi .

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2019 © CGT éduc’action 45 - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.15