| fr
| fr
CGT éduc’action 45
CGT45

CGT éduc’action 45

Projet de loi Macron : danger

Une loi qui ratisse large, qui porte de graves atteintes au code du travail.

  • Banalisation du travail du Dimanche et de nuit
    avec la fin des compensations salariales.
  • Remise en cause des conseils des
    prud’hommes.
  • Les inspecteurs du travail et la
    médecine du travail perdront
    leurs prérogatives de contrôle et
    de sanctions pénales envers les
    employeurs.
  • Libéralisation du transport de voyageurs en bus
    pour concurrencer la SNCF, on privatise les bénéfices.
  • En cas d’annulation d’un Plan Social économique par la justice pour « insuffisance de motivation », le licenciement restera valide et aucune indemnité ne sera due par l’employeur.

RASSEMBLEMENT

LUNDI 26 JANVIER 2015

A 11 H DEVANT LA PRÉFECTURE À ORLÉANS

Article mis en ligne le 27 janvier 2015
dernière modification le 15 février 2015

par admin1
Imprimer logo imprimer

Une loi qui ratisse large, qui porte de graves atteintes au code du travail.

  • Banalisation du travail du Dimanche et de nuit avec la fin des compensations salariales.
  • Remise en cause des conseils des prud’hommes.
  • Les inspecteurs du travail et la médecine du travail perdront leurs prérogatives de contrôle et de sanctions pénales envers les employeurs.
  • Libéralisation du transport de voyageurs en bus pour concurrencer la SNCF, on privatise les bénéfices.
  • En cas d’annulation d’un Plan Social économique par la justice pour « insuffisance de motivation », le licenciement restera valide et aucune indemnité ne sera due par l’employeur.
PDF - 310.4 ko
Tract UD Loi Macron

Loi Macron, UNE LOI POUR LE CHÔMAGE POUR LES PATRONS

Les réformes libérales depuis plus trente ans sont à l’origine de la crise de 2008 et directement responsables de la dette de l’Etat.

2000 milliards de dette dont 90 % lié au cumul des intérêts, soit 45 milliards par an versés pour les financiers, c’est le coût du capital qui asphyxie l’économie française, étouffe la recherche et le développement des entreprises, les salaires... et non pas le coût salarial comme voudrait le faire croire le gouvernement et la droite libérale.

IMPOSONS D’AUTRES CHOIX

RASSEMBLEMENT

LUNDI 26 JANVIER 2015

A 11 H DEVANT LA PRÉFECTURE À ORLÉANS

En conclusion :

Une loi que n’aurait pas reniée SARKOZY, une loi de régression conforme à l’austérité dictée par les patrons, un texte qu’il faut, non pas aménager à la marge dans l’espoir illusoire de le rendre digeste pour les travailleurs, mais qu’il est nécessaire, d’ores et déjà, de combattre par tous les moyens.

Téléchargements Fichiers à télécharger :
  • Préavis de grève
  • 46.3 ko / PDF
  • Projet de loi Marcon -Liberté pour les patrons
  • 1.3 Mo / PDF
  • Tract Macron de la FNIC
  • 17.7 ko / Word
  • Tract URIF
  • 69.1 ko / PDF

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2019 © CGT éduc’action 45 - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.15